maurice bouvet laviolle deces

Hommage à Maurice BOUVET

Vous avez été nombreux à rendre un dernier hommage à Maurice BOUVET hier au cimetière de Laviolle.

Afin que les personnes qui n’ont pas pu faire le déplacement puissent connaitre les mots échangés à son propos, nous tenions à mettre les quelques lignes des paroles de ses amis qui l’ont accompagné à sa dernière demeure.

Maurice, l’ami du village nous a quittés soudainement le 28 février dernier. Cette disparition brutale et inattendue a plongé dans la tristesse tous ceux qui le connaissaient et à qui il avait donné son amitié.

Fin pêcheur, génial bricoleur et passionné de mécanique, Maurice était toujours en route. Aux beaux jours, au volant de sa Porsche, il partait promener sur les routes de l’Ardèche rejoindre ses amis collectionneurs de véhicules historiques.

Il avait acquis tout au long de sa vie professionnelle une compétence de très haut niveau, cette excellence propre à ceux qui ont eu l’humilité d’apprendre tout au long de leur vie.

Maurice était toujours avec un outil à la main prêt à rendre service à tout le monde, les amis, les personnes en difficulté et les associations du village.

Homme plein d’intelligence, il avait le sens des valeurs et acquis au fil des années la sagesse propre aux personnes qui se sont construites seules, tout en gardant la logique de l’homme de la terre.

Sa vie de fils unique n’a pas été simple voire même compliquée : les relations avec son père ont été très difficiles et cette situation l’a poussé à apprendre, à faire bien, à réussir et maitriser sa vie. Le personnage de sa vie d’enfant et d’ado fut son grand-père auprès de qui il a grandi et appris beaucoup.

Maintenant Maurice est parti. Pour ses amis il sera toujours là car il y aura souvent entre nous une histoire, un moment ou une anecdote à raconter ou se poser la question : « mais comment aurait fait Maurice ? » Alors pas de souci, nous trouverons car il veille sur nous. Merci ami.

Texte rédigé par ses amis

 

Nous sommes encore sous le choc………..Momo, notre papa Ardéchois ………tu nous a fait rire dans les moments difficile. Tu a nous donner un coup de main quand ça été nécessaire……le grand sourire tu nous a donner avec ton fourgon,  je n’oublie jamais nos petites excursions avec le fourgon …………tu a été toujours si gentil pour nous……..ce  n’est pas possible que tu nous aies quitté………..mais une chose j’en suis certaine ……..Dieu  avais besoin d’un génial passepartout bricoleur .. ….tu a été notre première excuse pour aller a Laviolle………on reviendra un jour pour te faire honneur……..parce que c’était un honneur pour nous d’avoir Momo  ….Notre papa Ardechois

Ta famille Flamand Flamand Serge .Tanya Killian Tuur Josée